ITINÉRAIRE DANS LES RUES DE MONTARGIS, LA VENISE DU GÂTINAIS


A seulement 120 kilomètres au sud de Paris et 75 kilomètres à l’est d’Orléans, Montargis est une ville de 14 500 habitants au cœur du département du Loiret. Les canaux qui la traversent lui valent le surnom de “Venise du Gâtinais” et ce sont au total 131 ponts et passerelles qui rythment cette ville au passé mouvementé. Ville de tanneurs, Montargis fut victorieuse contre les Anglais durant la guerre de Cent Ans et survécut à un incendie dévastateur au début du 16ème siècle. Elle sut se reconstruire à travers les siècles et ses jolies ruelles fleuries gardent aujourd’hui leur cachet d’autrefois.


L'église Sainte Marie-Madeleine, le quartier des pêcheurs, le Canal de Briare ou encore le quartier des tanneurs, que de lieux incontournables de Montargis que nous vous proposons de découvrir dans cet article. Comptez environ une demi-journée pour réaliser cet itinéraire à pied. Belle découverte !


Notre itinéraire montargois commence à l’Office de Tourisme où nous sommes accueillis par les équipes et en profitons pour récupérer un plan de la ville. Nous nous dirigeons ensuite vers le pont du Québec qui enjambe le Canal de Briare, offrant une jolie vue sur le château et ses fortifications.




Nous arrivons devant l’ancien couvent des Visitandines datant du 16ème siècle, qui est aujourd’hui le Palais de Justice. Au total, ce sont 8 couvents qui étaient présents dans la ville de Montargis, ils ont été chassés à la Révolution Française. Nous apercevons les maisons à pans de bois du quartier des tanneurs, et leurs balcons en encorbellement sur les canaux. À quelques mètres de l’ancien couvent des Visitandines, se trouve le musée du Cuir et des Tanneurs qui retrace l’histoire de la tannerie et son utilisation à travers les siècles.



Nous empruntons ensuite la rue du Château et entrons dans l’enceinte du Château par la poterne. Avant d’être en grande partie démoli au début du 19ème siècle, ce domaine royal possédait une grande forteresse, une vingtaine de tours, un donjon de 27 mètres de haut et une salle de bal de 57 mètres de long, connue dans l’Europe entière. Aujourd’hui le château accueille un ensemble scolaire privé. Nous montons sur les remparts par un petit escalier sur la droite et admirons la vue sur Montargis et sur sa forêt au loin.



Nous marchons ensuite sur le pont Girodet jusqu’à la place Girodet sur laquelle se tient la Halle … Girodet ! Vous l’aurez compris, le peintre montargois Anne-Louis Girodet est célébré dans toute sa ville natale. Et pour cause, cet élève de David, représentant du courant romantique de la fin du 18ème siècle, obtint le Prix de Rome en 1789.


Nous continuons vers la Mairie, située dans l’ancien couvent des Barnabites, puis vers l’école de musique qui affiche fièrement le blason de la ville. Nous empruntons la rue Gambetta pour arriver devant l'église Sainte Marie-Madeleine.



De l’extérieur, l’église impressionne avec son clocher de 56 mètres de haut. L’intérieur nous permet de comprendre l’histoire de sa construction, qui s’est étalée sur 9 siècles. La nef de l’église date du 12ème siècle tandis que son chœur, de style gothique flamboyant, est du 16ème siècle. Sainte-Madeleine a été restaurée à partir de 1863 par Anatole de Baudot, un élève de Viollet-le-Duc et les beaux vitraux qui illuminent l’intérieur de l’église datent également de cette époque. Au fond à gauche, ne manquez pas la représentation du château de Montargis avant sa démolition.


A quelques mètres de l’église, nous nous arrêtons dans la boutique qui est désormais une institution à Montargis : la Maison Mazet. Cette belle maison garde bien au chaud sa recette originale de la prasline. C’est dans cette même maison que la prasline a été inventée par l’officier de bouche du Duc de Praslin !


Maison Mazet

Adresse : 43 Rue du Général Leclerc, 45200 Montargis

Site internet : www.mazetconfiseur.com/


Nous partons ensuite en direction de la rue Dorée, rue commerçante de Montargis où les boutiques se succèdent. Sur notre gauche, nous empruntons la rue de l’Ancien Palais puis la rue de la Pêcherie et arrivons dans notre quartier coup de cœur de la ville : le quartier des pêcheurs. Les ruelles pittoresques et les passerelles offrent de très jolies vues sur les canaux. La rue de la pêcherie accueille des terrasses animées pour profiter de ce cadre !



Nous avons eu la chance de visiter Montargis un samedi, le jour du marché sur la Place de la République. Nous y retrouvons les spécialités de la région et parmi elles le fromage cendré, le miel ou encore la volaille. Nous reprenons la rue Dorée puis la rue Jean Jaurès dans sa continuité pour arriver devant le restaurant Oh Terroir où nous nous arrêtons pour déjeuner. Nous avons beaucoup aimé notre repas dans cette belle adresse, qui met à la carte des produits du terroir et de saison dans un très joli cadre !


Restaurant Oh Terroir

Adresse : 44 Rue Jean Jaurès, 45200 Montargis

Site internet : www.ohterroir-montargis.com/


Nous nous dirigeons vers l’ancien Couvent des Ursulines, un monument immanquable sur la rue Jean Jaurès qui a été utilisé par l’Hôtel-Dieu pendant la Révolution Française et qui est resté un hôpital jusqu’en 1993. Sa façade a été refaite en 1926 par Philippon, nommé architecte de la ville quelques années plus tôt, avec un style alternant les briques et les pierres. Nous traversons le couvent et les quelques résidences qui y sont désormais construites pour arriver sur le Canal de Briare.



Construit au 17ème siècle pour relier la Loire à la Seine, le Canal de Briare est l’un des plus vieux canaux de France. Nous avons été ravis d’apprendre que la véloroute européenne EuroVélo 3, également appelée la Scandibérique, longe une partie du Canal et passe par Montargis. De quoi nous donner quelques idées pour notre prochaine escapade à vélo ! La passerelle Victor Hugo, l’un des ponts emblématiques de la ville en forme d’arc-en-ciel, offre une très jolie vue sur le canal.



Nous arrivons dans le Jardin Durzy, un bel espace de verdure dans la ville où se trouve le musée Girodet. Récemment rénové, le musée est consacré au peintre montargois mentionné un peu plus haut dans cet article. L'œuvre du peintre et sculpteur ainsi que plusieurs expositions y sont présentées tout au long de l’année.


Musée Girodet

Adresse : 2 Rue du Faubourg de la Chaussée, 45200 Montargis

Site internet : www.musee-girodet.fr/


De l’autre côté du canal, un autre musée nous présente l’histoire franco-chinoise de Montargis. Dans les années 1920, plus de 400 jeunes étudiants chinois sont venus en France et notamment à Montargis pour étudier, travailler et s’imprégner de la culture occidentale. A leur retour en Chine quelques années plus tard, ces jeunes participeront aux fondations du communisme chinois et parmi eux, Deng Xiaoping, leader du Parti communiste chinois de 1956 à 1967. Le musée historique de l’Amitié franco-chinoise retrace l’histoire de ces étudiants chinois dans le gâtinais.


Musée historique de l’Amitié franco-chinoise

Adresse : 15 Rue Raymond Tellier, 45200 Montargis

Site internet : www.chinemontargis.fr/



Nous continuons de longer le Canal de Briare jusqu’au pont Saint-Nicolas et arrivons dans le Jardin des Expositions, encore un bel espace de verdure dans Montargis que l’on reconnaît par son kiosque. Juste à côté, impossible de passer à côté de la Salle des Fêtes et de sa superbe façade néo-classique !


Nous sommes revenus à notre point de départ devant l’Office de Tourisme après ce circuit montargois. Nous remercions chaleureusement toute l’équipe de l’office ainsi que Martine Perrin pour leur accueil chaleureux dans la Venise du Gâtinais !


Office de Tourisme de Montargis

Adresse : 35 Rue Renée de France, 45200 Montargis

Site internet : www.tourisme-montargis.fr/

Retrouvez toutes nos meilleures adresses dans le Loiret et dans le reste de la France en vous abonnant à notre carte Mapstr labougeottefrancaise !