UN WEEK-END DANS L'AISNE

C’est au milieu du mois de juillet que nous sommes partis visiter l’Aisne, département des Hauts-de-France qui ne manque pas d’activités et de lieux à découvrir. Au programme de notre séjour : le pays de Thiérache, le lac de l’AiIette et l’abbaye de Vauclair, et enfin la cité médiévale de Laon. Un week-end passionnant mêlant promenades à vélo, visites historiques et découverte de la gastronomie locale. Belle découverte !


Jour 1 - Arrivée à Englancourt

Nous arrivons dans l’Aisne en fin de journée en voiture depuis Paris. Il faut compter un peu moins de 3 heures de route pour atteindre le village d’Englancourt, au nord du département et en plein cœur du Thiérache.


Nous nous installons à l’estaminet Chez Marc, une adresse qui fait à la fois bar et maison d’hôtes en pleine campagne thiérachienne. Marc et sa compagne nous accueillent sur leur grande terrasse. Bien que le lieu ne fasse pas de restauration, plusieurs foodtrucks défilent certains soirs de la semaine (cuisine créole, spécialités au maroilles, baraque à frites, etc.).



Pour notre part, nous avons eu le plaisir de goûter aux plats “chti” et de la Thiérache avec la RAM, Remorque à Manger, qui sert des spécialités à base de maroilles (croque-monsieur, tarte au maroilles, etc.). Un vrai délice, qui, accompagné d’un verre de cidre ou de bière, nous a tout de suite plongé dans l’ambiance du Nord !



Estaminet Chez Marc

Adresse : 1 Rue du Moulin, 02260 Englancourt

Site internet : www.chezmarc.net


Nous dormons dans la maison d'hôtes Les Succulentes, au premier étage de l’estaminet Chez Marc. Une charmante adresse avec 2 jolies chambres d’hôtes décorées avec goût par notre hôte. On s’y sent bien, au calme, en plein cœur de la campagne !



Chambres d’hôtes Les Succulentes

Adresse : 1 Rue du Moulin, 02260 Englancourt

Site internet : www.chezmarc.net


Jour 2 - Visite du Familistère et circuit des églises fortifiées de Thiérache à vélo

Ce matin, après un petit déjeuner copieux sur la terrasse ensoleillée de notre maison d’hôtes, nous partons en direction de la ville de Guise.


Le monument à ne pas manquer à Guise, c’est son Familistère ! Ce palais social est une ambitieuse expérimentation de Jean-Baptiste André Godin, créateur de la société des poêles en fonte Godin. Au 19ème siècle, il souhaite améliorer la condition ouvrière et décide de construire à côté de ses usines, de grands pavillons d’habitation collective mais aussi des magasins, une buanderie, une piscine, des jardins et promenades, une crèche et même un théâtre ! A l’époque, le lieu était géré sous le régime d’une association coopérative du capital et du travail où les travailleurs participaient à la gestion et aux décisions et devenaient propriétaires de l’usine et du palais. Bien que certains habitants occupent toujours les pavillons d’habitations, le site ne fonctionne plus depuis 1968.



La visite du Familistère mérite vraiment la visite, de par son histoire absolument passionnante et de par son architecture. On y visite librement la buanderie, la piscine, le pavillon central, l'appartement de Godin et le théâtre. Nous avons ensuite participé à une visite guidée d’environ 1 heure, ce qui nous a permis de découvrir plus en détail l’histoire des lieux. Nous avons eu un vrai coup de cœur pour cet endroit révolutionnaire et utopiste !



Le Familistère de Guise

Adresse : Cité Familistère, 02120 Guise

Site internet : ww.familistere.com


Après notre visite, nous déjeunons aux Économats du Familistère, un restaurant ouvert sur une terrasse qui sert un menu du jour avec des plats du coin comme la carbonnade flamande ou les ficelles picardes.


Nous partons ensuite vers le centre-ville de Guise, retirer des vélos à la boutique les Copains d’Thiérache. Notre programme de l’après-midi : le circuit des églises fortifiées entre Guise et Englancourt. Nous voici partis pour environ 3h30 de vélo dans la campagne thiérachienne le long d’une boucle de 31 kilomètres.



Le circuit nous fait d’abord emprunter une petite route partagée assez peu fréquentée, qui nous fait traverser les villages de Monceau-sur-Oise, Malzy, Englancourt puis Marly-Gomont. Les étapes incontournables de notre parcours, ce sont ces petites églises qui ont été fortifiées par les habitants des villages à partir du 15ème siècle pour se protéger des violences causées par les guerres. Il y en a plus de 60 dans la région !



A partir de Marly-Gomont, nous rejoignons la voie verte de la Scandibérique qui nous ramène à Guise. A Marly-Gomont, nous nous arrêtons à La Halle, un estaminet situé dans l’ancienne gare du village, pour boire un rafraîchissement avant de reprendre la route.



La Halle

Adresse : 12 Rue de Chigny, 02120 Marly-Gomont

Site internet : www.la-halle-estaminet.com


Le retour à Guise est très agréable le long de la voie verte. La Scandibérique est la partie française de l’EuroVélo 3, itinéraire cyclable reliant Trondheim en Norvège jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne sur plus de 1700 kilomètres. Plus au sud de la France, elle traverse notamment les villes de Montargis ou de Mont-de-Marsan que nous avons visitées il y a quelques mois.



Le parcours se termine en beauté par l’église fortifiée de Flavigny-le-Grand-et-Beaurain, notre étape préférée du circuit.



Nous rejoignons Guise après une après-midi sportive et très sympathique. En plus de proposer des vélos en location, les Copains d’Thiérache propose à la vente de nombreux produits du terroir.


Les Copains d'Thiérache

Adresse : 24 Rue Camille Desmoulins, 02120 Guise

Page Facebook : www.facebook.com/copainsthierache


En fin de journée, nous partons en direction du sud du département vers le lac de l’Ailette à environ 1h de route de Guise. Ce lac artificiel a été créé en 1985 et s’étend sur 140 hectares. Il nous rappelle grandement les grands lacs de la forêt d’Orient dans l’Aube. Des plages sont aménagées au bord de l’eau et de nombreuses activités sportives sont proposées.



Nous nous installons à Chamouille, à l’hôtel du Golf de l’Ailette, un très bel établissement avec une piscine extérieure chauffée et de grandes chambres, le tout donnant sur le lac. L’adresse parfaite pour venir découvrir les environs et profiter du grand air, le tout dans un cadre magnifique !


Hôtel du Golf de l'Ailette

Adresse : 23 Rue du Chemin des Dames, 02860 Chamouille

Site internet : www.ailette.fr


Nous dînons à l’Albatros, le restaurant de l’hôtel qui offre une vue panoramique sur la piscine et sur le lac de l’Ailette. On y mange une cuisine raffinée et copieuse comme on les aime : un coup de coeur !



Jour 3 - L’Abbaye de Vauclair à vélo et visite de Laon

Ce matin, nous prenons notre petit déjeuner à l’hôtel du Golf de l’Ailette au bord de la piscine. Quoi rêver de mieux pour commencer cette dernière journée dans l’Aisne !



Nous louons ensuite des vélos électriques directement à l’hôtel et nous partons pour une promenade à vélo le long de la voie verte qui relie Monampteuil à Vauclair. Au départ du lac, nous partons en direction de l’abbaye de Vauclair pour 16 kilomètres aller-retour soit 1 heure de vélo au total. La voie verte est plate et très roulante, nous pédalons sur des chemins sur pilotis et nous arrêtons dans les plateformes d’observation donnant sur le lac.



Nous arrivons à l’abbaye de Vauclair, l’un des sites incontournables du département qui a été fondé en 1134 par Bernard de Clairvaux. Elle a subi le passage de nombreuses guerres mais c’est la Première Guerre Mondiale qui lui sera fatale puisqu’elle est située au cœur des conflits du Chemin des Dames en 1917. La balade dans les ruines de l’abbaye est magique et mystérieuse, et nous nous sommes sentis coupés du monde pendant quelques instants. Plusieurs promenades sont à faire aux alentours de l’abbaye, à pied, à vélo ou même à cheval.



Après avoir rendu nos vélos à l'hôtel du Golf de l’Ailette, nous prenons la route en direction de Laon, cité médiévale et préfecture de l’Aisne que l’on aperçoit de loin puisqu'elle domine la vallée depuis sa montagne couronnée.


Voici un récapitulatif de nos différentes étapes de découverte de Laon :

  • Contempler l’extérieur et l’intérieur de la cathédrale Notre-Dame puis monter dans ses tribunes et dans sa tour sud à 40 mètres de haut pour avoir une vue imprenable sur Laon et ses environs

  • Flâner dans les rues commerçantes et animées du centre-ville

  • Faire une visite guidée de Laon avec l’Office de tourisme pour découvrir les détails architecturaux et les anecdotes historiques de la ville

  • Visiter les souterrains de Laon qui prennent leur origine il y a 40 millions d’années et qui ont la particularité d’être perchés

  • Redécouvrir l’histoire des Templiers dans la région dans la chapelle des Templiers

  • Se balader le long des remparts sur les promenades pour admirer le panorama sur la vallée depuis les 180 mètres de haut de la montagne couronnée



Office de Tourisme du Pays de Laon

Adresse : Place du Parvis Gautier de Mortagne, 02000 Laon

Site internet : www.tourisme-paysdelaon.com


A Laon, nous avons déjeuné à l'estaminet Saint-Jean, une adresse à ne pas manquer qui est située sur l’une des artères commerçantes de la ville. Au menu : des plats copieux et typiques des estaminets, comme le poulet au maroilles ou la goyère au maroilles. Foncez-y !



Estaminet Saint-Jean

Adresse : 23 Rue Saint-Jean, 02000 Laon

Site internet : https://estaminetsaintjean.com


Nous week-end dans l’Aisne s’arrête ici, nous rentrons à Paris très heureux d’avoir découvert ce département du nord de la France que nous connaissions si peu. Nous reviendrons, c’est certain ! Découvrez tous les sites à découvrir dans l’Aisne sur le site internet d’Aisne Tourisme !


 

Retrouvez l’ensemble de nos adresses (restaurants, hébergements, activités) dans l’Aisne et dans le reste de la France sur notre carte Mapstr !