NOTRE SÉJOUR À VÉLO LE LONG DE LA VIA RHÔNA ENTRE LYON ET SÈTE

La Via Rhôna, c’est quoi ? C’est un itinéraire cyclable qui relie les rives du Lac Léman jusqu’à la mer Méditerranée, au fil du fleuve Rhône sur 815 kilomètres ! Après la ville de Beaucaire dans le Gard, l’itinéraire se sépare en deux options : la première rejoignant Port-Saint-Louis dans les Bouches-du-Rhône et la deuxième rejoignant Sète dans l’Hérault. Nous avons opté pour la seconde option, qui est aussi la plus longue.

Après avoir parcouru la Véloscénie l’année dernière et le Canal des 2 mers l’année d’avant, c’est la Via Rhôna que nous avons décidé de découvrir cette année ! Pendant 10 jours, nous sommes partis de Lyon jusqu’à Sète sur environ 450 kilomètres le long du Rhône. Au total, nous avons traversé 3 régions, 9 départements et un nombre incalculable de jolis petits coins. Une aventure que nous vous racontons jour après jour dans cet article, en espérant vous donner envie de partir sur les routes et chemins de France à vélo. Belle découverte !

Sommaire :

  1. Jour 1 - Visite de Lyon

  2. Jour 2 - Lyon à Serrières (45 km)

  3. Jour 3 - Serrières à Valence (62 km)

  4. Jour 4 - Valence à Montélimar (72 km)

  5. Jour 5 - Montélimar à Caderousse (65 km)

  6. Jour 6 - Caderousse à Avignon (30 km)

  7. Jour 7 - Avignon à Saint-Gilles (71 km)

  8. Jour 8 - Saint-Gilles à Aigues-Mortes (35 km)

  9. Jour 9 - Aigues-Mortes à Sète (62 km)

  10. Jour 10 - Visite de Sète

  11. Quel équipement prendre sur la Via Rhôna ?

Jour 1 - Visite de Lyon

Après un trajet en train entre Paris et Lyon, nous voici arrivés à Lyon avec nos vélos et nos sacoches ! Mais avant de se lancer sur les chemins de la Via Rhôna, nous décidons de rester une première journée à Lyon pour visiter la ville. Nous passons donc à l’Office de tourisme situé sur la place Bellecour pour retirer une City Card d’une durée de 24h.


Office de tourisme de Lyon

Adresse : Place Bellecour, 69002 Lyon

Site internet : www.lyon-france.com

Au programme de notre journée à Lyon :

  • Découverte de la gastronomie lyonnaise aux halles Paul Bocuse

  • Balade dans le Grand-Hôtel-Dieu, l’un des plus beaux monuments de Lyon situé le long du Rhône

  • Déjeuner au Food Traboule, un food court en plein coeur du Vieux Lyon au pied de la Tour Rose

  • Visite guidée du Vieux Lyon à la découverte l’histoire de la ville et des traboules qui font la renommée du quartier

  • Montée sur la colline de Fourvière pour visiter la basilique Notre-Dame de Fourvière et contempler la vue panoramique sur Lyon

  • Balade à vélo le long des pistes cyclables qui longent les berges du Rhône et de la Saône


Pour notre nuit à Lyon, nous avons séjourné à l’hôtel Lyon Métropole, un immense hôtel 4* situé au nord de Lyon le long de la Saône. Nous avons découvert cette adresse sur Weekendesk, plateforme sur laquelle nous avions déjà réservé nos séjours à Tours et à Calais. Au programme : baignade dans la piscine olympique et dans les autres piscines couvertes, détente au spa de 8000 m², dîner copieux au bord de la piscine et détente dans les spacieuses chambres. Le label Accueil Vélo dont bénéficie l’hôtel nous a permis de mettre les vélos en sécurité dans le parking sous-terrain pour la nuit.


Hôtel Lyon Métropole

Adresse : 85 Quai Joseph Gillet, 69004 Lyon

Réservation de week-end à Lyon sur Weekendesk

Jour 2 - Lyon à Serrières

Après un copieux petit-déjeuner à l’hôtel Lyon Métropole avec du saumon fumé, des pancakes et de la brioche aux pralines, il est maintenant temps de prendre les vélos pour commencer notre périple. Suite à de nombreux retours concernant l’étape Lyon jusqu’à Givors que nous avions pu lire en préparant notre parcours à vélo, nous avons préféré faire ce trajet en TER pour éviter la sortie de Lyon. Après seulement 15 min de train, nous voici donc partis sur les chemins de la Via Rhôna au départ de Givors.

Après une douzaine de kilomètres le long d’une petite piste cyclable isolée le long du Rhône, nous arrivons à Vienne, très jolie ville avec de nombreux sites à découvrir comme la cathédrale Saint-Maurice, le théâtre antique, l’imposant temple d’Auguste et de Livie ou encore le musée gallo-romain de l’autre côté du Rhône. Nous sommes passés à Vienne un samedi matin et avons eu le plaisir de visiter la ville le jour du marché !


Office de Tourisme Vienne Condrieu

Adresse : Pavillon du tourisme, cours Marc-Antoine Brillier, 38200 Vienne

Site internet : www.vienne-condrieu.com

Nous continuons ensuite notre route le long de la Via Rhôna sur 7 kilomètres en direction de la guinguette de la Traille, où nous nous arrêtons pour le déjeuner. L’endroit parfait pour faire une pause au bord du Rhône dans un lieu paisible qui sert des plats sur le pouce sur une grande terrasse.

Guinguette de la Traille

Adresse : 3 Chemin de la Traille, 69420 Ampuis

Sur le chemin en direction de Sablons, nous apercevons les premières vignes du vignoble de la vallée du Rhône, les paysages sont magnifiques ! Le trajet est très bien balisé sur cette partie, nous n’avons plus qu’à nous laisser guider. Nous arrivons ensuite à l’île au Beurre, un site naturel que nous traversons à vélo et nous en profitons pour nous arrêter dans les différentes zones d’observation qui ont été aménagées. Cet endroit nous a rappelé la Réserve naturelle du Marais d'Orx que nous avons visitée il y a quelques années dans les Landes.


Nous arrivons à Condrieu, une étape coup de cœur sur la Via Rhôna puisque c’est probablement à cet endroit que nous avons eu le plus beau panorama sur le Rhône ! L’eau est bleue, on se croirait en bord de mer.

La suite du trajet se poursuit sur une piste cyclable en bord de route, attention à prévoir suffisamment d’eau et préparer la crème solaire puisqu’en fin de journée, le soleil tape et il n’y a pas d’ombre pendant plusieurs kilomètres. Heureusement, nous arrivons au plan d’eau de Saint-Pierre-de-Bœuf pour recharger les gourdes et se poser quelques instants.


Cette première journée de vélo se termine et nous arrivons à Serrières, un village ardéchois situé en face de la commune de Sablons de l’autre côté du Rhône. Nous séjournons dans la maison d’hôtes “Un Temps pour soi” en haut du village où nous sommes accueillis par Marie, la propriétaire. La chambre est bien équipée et offre une vue magnifique sur la vallée !

Un Temps pour soi

Adresse : 110 Rue Laffont, 07340 Serrières

Jour 3 - Serrières à Valence

Après un petit-déjeuner copieux dans notre chambre d’hôtes, nous reprenons la route le long du Rhône en direction de Tournon-sur-Rhône. Au passage, nous traversons des champs de cerisiers et d'abricotiers le long de pistes cyclables isolées et très agréables.


Nous arrivons à Tournon-sur-Rhône, une étape incontournable de cette deuxième journée dans laquelle nous nous arrêtons pour le déjeuner. Nous sommes toujours dans le département de l’Ardèche mais les façades colorées nous font penser que la Provence n’est pas loin ! Nous déjeunons au restaurant Le Clocher, sur la place Saint-Julien, une très bonne adresse avec une grande terrasse qui sert des spécialités italiennes de pâtes, ravioles et pizzas.



Restaurant Le Clocher

Adresse : 6 Place Saint-Julien, 07300 Tournon-sur-Rhône


Notre périple se poursuit le long du Rhône et les paysages changent régulièrement, ce qui anime beaucoup le trajet à vélo. Cette deuxième étape entre Serrières et Valence est d’ailleurs l’une de nos journées préférées.

Nous arrivons à Valence où nous nous installons au gîte Entre Canal et Jardin, situé à quelques minutes à vélo du centre-ville. La maison est très bien équipée et nous avons notamment eu le plaisir de pouvoir faire une machine pour laver nos vêtements. Le gîte est équipé de deux jolies chambres à l’étage et d’un grand jardin très bien entretenu par notre hôte Geneviève.


Gîte Entre Canal et Jardin

Adresse : 44 rue Marx Dormoy, 26000 Valence

Site internet : www.gites-de-france-drome.com/gite-a-valence-dans-valence-et-sa-region-26G362005.html

Nous partons ensuite nous promener dans Valence et découvrir les sites incontournables de la ville pour lesquels nous avons eu un vrai coup de cœur. Nous nous sommes notamment promenés dans le parc Jouvet et sur le champ de mars avec le kiosque Peynet. Nous sommes ensuite partis dans le centre historique à la découverte des ruelles piétonnes et devant la cathédrale Saint-Apollinaire.


Valence Romans Tourisme

Adresse : 11 Boulevard Bancel, 26000 Valence

Site internet : www.valence-romans-tourisme.com

Nous avons dîné au restaurant Chez Grand-Mère, en plein centre-ville de Valence. Cette adresse incontournable dispose d’une grande terrasse et sert des plats typiques de la région comme les ravioles, d'agneau de 7h ou le Saint-Marcellin rôti. Des plats copieux et délicieux qui font du bien après une belle étape à vélo.


Chez Grand-Mère

Adresse : 3-5 Place de la Pierre, 26000 Valence

Page Facebook : www.facebook.com/chezgrandmerevalence/

Jour 4 - Valence à Montélimar

Déjà deux jours que nous sommes partis de Lyon et nous attaquons désormais la troisième étape au départ de Valence et en direction de Montélimar. Le gîte Entre Canal et Jardin ne propose pas le petit déjeuner mais il y a la possibilité de se faire un café ou un thé. À la sortie de Valence, nous passons par le port de l'Épervière, premier port de plaisance de France !


Nous continuons notre chemin en direction de la petite ville de La Voulte-sur-Rhône, renommée notamment pour son château et pour son pont suspendu sur lequel passe la Via Rhôna. Nous nous sommes arrêtés juste après le pont pour le déjeuner, sur l’une des tables de pique-nique aménagées le long du parcours.


En chemin vers Montélimar, nous continuons de traverser des champs d’arbres fruitiers et rejoindre les bords du Rhône à plusieurs reprises le long de la voie verte. Nous passons ensuite sur la passerelle himalayenne de Rochemaure, magnifique construction au-dessus du Rhône qui date du 19ème siècle.


Nous nous arrêtons à Montélimar pour la soirée et la nuit. Nous en profitons pour visiter le centre historique, renommé pour ses façades colorées et son atmosphère des villes du sud, qui nous rappellent que nous nous approchons à grands pas du sud de la France ! Nous passons par le jardin Jean-Joseph Fleury-Bith et montons au pied du château depuis lequel nous avons une vue sur Montélimar et ses environs. Nous nous dirigeons ensuite vers la place de Provence où se situe le musée d’art contemporain et l’Office de Tourisme.


Montélimar Tourisme

Adresse : Allées provençales, Montée Saint-Martin, 26200 Montélimar

Site internet : www.montelimar-tourisme.com

Nous dînons au restaurant Aux 3 Elfes juste à côté de l’Office de tourisme, qui sert des spécialités de la région dans un cadre très agréable puisque la grande terrasse donne sur le musée d’art contemporain.


Aux 3 Elfes

Adresse : 4 Avenue du 45e Régiment de Transmissions, 26200 Montélimar

Site internet : www.aux3elfes.fr

Nous séjournons dans la maison d’hôtes Saint-James, accueillis par Marie, la maîtresse de maison, avec une citronnade maison qu’elle nous offre les pieds dans la petite piscine du jardin ! La maison possède 5 chambres d’hôtes, une terrasse ombragée très agréable, un grand jardin et un local pour ranger les vélos pour la nuit. Nous nous sommes tout de suite sentis comme chez nous. Nous avons séjourné dans la “Marquise”, une belle et grande chambre donnant sur le jardin. Bref, un vrai coup de cœur pour cet endroit plein de charme que nous avons été ravis de découvrir. Nous reviendrons !


Maison Saint-James

Adresse : 18 Avenue Saint-Didier, 26200 Montélimar

Site internet : www.chambredhotemontelimar.fr

Jour 5 - Montélimar à Caderousse

Au programme de notre petit déjeuner ce matin à la maison Saint-James : du crumble maison, des viennoiseries mais aussi des jus, yaourts et compotes venant de petits producteurs des environs. Un vrai régal, idéal pour commencer cette quatrième journée d’étape sur la Via Rhôna.


Nous prenons la route pour rejoindre notre itinéraire le long de petites routes partagées mais peu fréquentées. Nous passons Bourg-Saint-Andéol, puis nous continuons notre route pour changer de région et arriver en … Provence ! Nous sommes aussitôt accueillis par des champs de lavandes qui nous replongent tout de suite dans nos souvenirs de l’été dernier lors de notre passage dans le Lubéron.


Nous nous arrêtons à Pont-Saint-Esprit pour le déjeuner, en arrivant par son célèbre pont du 13ème siècle qui offre une vue imprenable sur la ville.

Nous déjeunons au Café des Fleurs, une adresse découverte en se baladant en vélo dans le centre-ville. Le chef propose un très bon menu du jour que nous avons mangé sur la petite terrasse. Une adresse à ne pas manquer si vous passez dans le coin !


Café des Fleurs

Adresse : 29 Rue des Trois Journées, 30130 Pont-Saint-Esprit

Nous sommes prêts à répartir pour une vingtaine de kilomètres jusqu’à notre destination du jour : Caderousse ! Étape incontournable sur la Via Rhôna entre Montélimar et Avignon, cette petite cité provençale est entourée d’une impressionnante digue qui a été construite au 19ème siècle pour lutter contre les inondations du Rhône.


Nous sommes accueillis pour la nuit par Frédéric, à la chambre d’hôtes Numéro 7 en plein cœur de Caderousse. Cet hébergement labellisé Accueil Vélo est le paradis des cyclistes : une cour intérieure avec petite piscine pour se rafraîchir les jambes, des chambres très confortables, un local pour sécuriser les vélos pour la nuit et de précieux conseils et recommandations de Frédéric, également féru de vélo ! La maison propose 3 chambres d’hôtes.


Chambres d'hôtes Numéro 7

Adresse : 7 Rue Saint-Louis, 84860 Caderousse

Page Facebook : www.facebook.com/chambresdhotesn7

Nous dînons sur le pouce à la pizzeria Chez JB, petit restaurant avec quelques tables en terrasse dans lequel il est également possible de commander des pizzas à emporter. Le chef JB propose une large carte de pizzas cuites au feu de bois, un régal !

Pizzéria chez JB

Adresse : 1 Cr Guy Môquet, 84860 Caderousse

Site internet : https://pizzeria-chez-jb-feu-de-bois.business.site

Jour 6 - Caderousse à Avignon

Au programme de ce matin : copieux petit-déjeuner dans le patio de la chambre d’hôtes Numéro 7 avec plein de confitures maison pour accompagner les viennoiseries. Nous avons été accueillis comme des rois du début jusqu’à la fin par Frédéric !

Nous attaquons déjà la deuxième moitié de notre parcours le long de la Via Rhôna ce matin ! Notre étape du jour entre Caderousse et Avignon fait seulement 30 kilomètres mais n’est pas la plus simple du parcours puisqu’il y a un peu plus de dénivelé que d’habitude ! Sur le chemin, nous apercevons le vignoble de Châteauneuf-du-Pape et la vallée du Rhône.

L’arrivée à Avignon est fantastique ! Nous y arrivons dans le courant de la matinée et prenons le reste de la journée pour découvrir la ville.


Au programme :

  • Découverte des Halles et de son gigantesque marché provençal

  • Déjeuner au Café Tulipe, une cantine moderne dans une boutique de design made in France (un concept comme on les aime)

  • Promenade dans les rues commerçantes du centre historique d’Avignon dont beaucoup sont piétonnes

  • Visite de l’incontournable Palais des Papes et ses jardins pontificaux

  • Balade sur le pont Saint-Bénezet, célèbre pont d’Avignon

  • Montée sur le Rocher des Doms qui offre une vue panoramique sur la vieille ville, mais aussi sur la plaine du Rhône et jusqu’au Mont Ventoux

  • Dégustation de vins locaux sur la terrasse du bar à vin 17 Place aux Vins


Avignon Tourisme

Adresse : 41 cours Jean Jaurès, 84000 Avignon

Site internet : https://avignon-tourisme.com

Nous dînons au Vintage, un restaurant situé sur la rue Galante qui dispose de quelques tables en terrasse très agréables en soirée. La cuisine y est fraîche et de saison avec des formules intéressantes et du vin du coin pour les accompagner !


Le Vintage

Adresse : 10 Rue Galante, 84000 Avignon

Site internet : www.le-vintage-restaurant-avignon.com

Nous dormons à l’hôtel Central, qui comme son nom l’indique est situé en plein cœur de la vieille ville d’Avignon. Un établissement très bien équipé avec de charmantes petites chambres bien décorées et de la place dans l’arrière cour pour sécuriser les vélos pendant la nuit. Une très bonne adresse pour ceux qui, comme nous, souhaitent prendre le temps de visiter Avignon sur la Via Rhôna !


Hôtel Central

Adresse : 31 Rue de la République, 84000 Avignon

Site internet : www.hotel-central-avignon.com

Jour 7 - Avignon à Saint-Gilles

Ce matin, nous empruntons des petites routes partagées puis une voie verte agréable en direction de Beaucaire. Nous changeons de département et même de région puisque nous passons en Occitanie dans le Gard.


Voyage en Occitanie

Site internet : https://www.tourisme-occitanie.com/

Beaucaire est une jolie étape animée avec un petit port et des commerces. Nous en profitons pour nous acheter un pique-nique pour le déjeuner et nous nous arrêtons ici pour admirer la vue le temps de manger. C’est après Beaucaire que le parcours de la Via Rhôna se sépare en deux : l’un des parcours continue vers l’est en direction d’Arles puis jusqu’à Port-Saint-Louis, l’autre parcours continue en direction de l’ouest vers Sète. C’est la deuxième option que nous choisissons d’emprunter et nous continuons notre route vers Saint-Gilles.


Saint-Gilles est une cité médiévale qui a pris son essor au 11ème siècle grâce à la présence d’un monastère bénédictin. La ville devient pendant le Moyen-Âge l’un des plus grands sites de pèlerinage dans le monde. A notre arrivée, nous partons donc visiter l’abbatiale de Saint-Gilles qui date du 12ème siècle et qui a fait la renommée de la ville puisqu’elle abrite le tombeau de Saint-Gilles. A l’extérieur, l’imposante et magnifique façade est classée à l’UNESCO et nous a rappelé la richesse des décors de l’abbatiale Sainte-Foy de Conques. A l’intérieur, ne manquez pas de visiter la crypte qui est l’ancienne église basse où se trouve le tombeau de Saint-Gilles, ainsi que les ruines de l’ancien chœur à l'arrière de l’abbatiale.


Abbatiale de Saint-Gilles

Adresse : Place de la République, 30800 Saint-Gilles

Nous partons ensuite juste en face de l’abbatiale, à l’Office de tourisme de Saint-Gilles qui accueille également la maison des vins de l'appellation Costière de Nîmes. La maison des vins organise des dégustations à la demande et présente 10 vignerons de l’AOC qui travaillent autour de Saint-Gilles. Les vins biologiques et en biodynamie sont très répandus dans la région et nous en profitons pour en goûter quelques-uns. Nous découvrons notamment le cépage propre aux vins de Costière de Nîmes : le mourvèdre.

Office de Tourisme et Maison des Vins de Saint-Gilles

Adresse : 5 place de la République, 30800 Saint-Gilles

Site internet : www.nimes-tourisme.com

Nous dînons au restaurant de l’hôtel Le Cours, sur la grande terrasse de l’avenue François Griffeuille. Au menu : des spécialités locales comme la gardiane de taureau, un plat en sauce avec de la viande de taureau, des olives et du vin rouge local. Nous goûtons également la soupe de poisson et la rouille de seiche provençale, l’une des spécialités du chef !


Hôtel Restaurant Le Cours

Adresse : 10 avenue François Griffeuille, 30800 Saint-Gilles

Site internet : https://www.hotel-le-cours.com/

Nous séjournons à l’hôtel Héraclée, un établissement labellisé Accueil Vélo situé sur le port de plaisance de Saint-Gilles et à deux pas du centre historique. Les chambres sont fonctionnelles et bien équipées et les vélos sont sécurisés dans un garage fermé.


Hôtel Héraclée

Adresse : 30, quai du Canal 30800 Saint-Gilles

Site internet : www.hotel-heraclee.com

Plus d’informations sur les différents sites touristiques à découvrir dans le Gard sur le site internet de Gard Tourisme !


Jour 8 - Saint Gilles à Aigues-Mortes

Ce matin nous prenons la route en direction d'Aigues-Mortes pour un peu plus de 30 kilomètres. Nous apercevons des cigognes perchées en haut de pylônes, mais aussi des taureaux et des chevaux camarguais : nous sommes définitivement dans la Camargue gardoise !


Nous faisons un arrêt au centre de découverte du Scamandre, pour visiter la réserve naturelle régionale du Scamandre qui a été aménagée avec des sentiers pédestres sur chemins et sur pilotis. Il y a de nombreuses plateformes d’observations pour admirer la nature, sa faune et sa flore.


Centre de découverte du Scamandre

Adresse : Route des Iscles Gallician, 30600 Vauvert

Site internet : www.camarguegardoise.com

Après Gallician, nous récupérons la voie verte qui longe le canal du Rhône et qui traverse les marais. Nous nous arrêtons à la Tour Carbonnière pour admirer le panorama sur les environs. Nous arrivons à Aigues-Mortes, l’un de nos coups de cœur de la Via Rhôna ! Cette ville fortifiée est située au milieu des salins dont la couleur rose est si renommée.


Nous allons de ce pas visiter les salins d’Aigues-Mortes, le long d’un circuit de 12 kilomètres à vélo. Un autre circuit à vélo de 30 kilomètres est proposé, mais aussi des alternatives de visites à pied et … en petit train ! Le parcours nous fait longer les salins roses et se termine au pied des remparts d’Aigues-Mortes, nous offrant un point de vue unique sur la ville. Point d’attention : le parcours n’est pas adapté à tous les types de vélos car il y a beaucoup de sable et de cailloux, pensez à prendre un kit de réparation et une bonne crème solaire avant de vous lancer.


Salins d'Aigues-Mortes

Adresse : Route du Grau du Roi, 30220 Aigues-Mortes

Site internet : www.visitesalinsdecamargue.com

Après en avoir pris plein les yeux le long des salins, nous continuons notre visite d’Aigues-Mortes le long des remparts qui entourent la cité. Ils ont été élevés à la fin du 13ème siècle, quelques années après la construction de la ville en 1240, qui a été ordonnée par Louis IX. Au départ de la tour Constance, nous parcourons les 1640 mètres de fortifications et les 15 portes qui rythment les remparts. Le panorama sur Aigues-Mortes ainsi que sur les salins est à ne pas manquer !


Tours et remparts d’Aigues-Mortes

Adresse : Logis du gouverneur, Place Anatole France, 30220 Aigues-Mortes

Site internet : www.aigues-mortes-monument.fr

Après une bonne glace (le centre historique regorge de boutiques, de restaurants et de glaciers), nous flânons dans les rues du centre historique qui s'organise autour de la place Saint-Louis.

Office de tourisme d’Aigues-Mortes

Adresse : 23 Place Saint-Louis, 30220 Aigues-Mortes

Site internet : www.ot-aiguesmortes.com

Nous dînons au restaurant Le Minos, situé sur la place Saint-Louis. Cette adresse qui dispose d’une grande terrasse sert des spécialités du coin comme la gardiane de taureau ou les huîtres de Bouzigues !


Le Minos

Adresse : 7 Pl. Saint-Louis, 30220 Aigues-Mortes

Nous dormons à l’hôtel Saint-Louis, charmante adresse moderne à deux pas de la place Saint-Louis dont les chambres sont spacieuses et confortables. Les vélos sont gardés en sécurité dans un garage fermé pour la nuit. Une adresse idéale pour venir visiter Aigues-Mortes !


Hôtel Saint-Louis

Adresse : 10 Rue Amiral Courbet, 30220 Aigues-Mortes

Site internet : www.lesaintlouis.fr

Jour 9 - Aigues-Mortes à Sète

C’est le dernier jour de vélo, déjà ! Après un copieux petit-déjeuner dans le patio de l’hôtel Saint-Louis, nous reprenons les vélos pour les 60 derniers kilomètres qui nous séparent de Sète.



Nous reprenons la voie verte qui longe le canal du Rhône et longe les marais et nous arrivons à Le Grau-du-Roi avec comme récompense la mer Méditerranée que nous voyons donc pour la première fois depuis notre départ à Lyon !


Nous longeons désormais les plages méditerranéennes et traversons les stations balnéaires de La Grande Motte et ses immeubles blancs si reconnaissables et Palavas-les-Flots. Nous changeons de département pour arriver dans l’Hérault. Nous nous laissons guider en suivant les panneaux qui nous mènent sur des petits chemins sous les pins.


Nous sommes à seulement une dizaine de kilomètres de Montpellier ! Nous continuons la route vers Frontignan où nous nous arrêtons pour le déjeuner sur la terrasse de La Plagette. Ce restaurant propose de bonnes salades, des grillades au feu de bois et des spécialités de la mer.

La Plagette

Adresse : 45 Avenue d'Ingril, 34110 Frontignan

C’est avec un peu d’émotion que nous montons sur nos vélos pour les quelques derniers kilomètres qui nous séparent de notre point d’arrivée final. L’arrivée dans le port de Sète est magique, et nous longeons le Canal de Sète jusqu’à la môle Saint-Louis, borne d’arrivée de la Via Rhôna !


A notre arrivée, nous partons visiter le quartier de la pointe courte, authentique quartier des pêcheurs qui donne sur l’étang de Thau et qui semble comme arrêté dans le temps. Nous nous y arrêtons pour boire un verre au bar restaurant Le Passage.


Le Passage

Adresse : 1 Quai du Mistral, 34200 Sète

Nous revenons sur le vieux port de Sète pour le dîner, et nous nous installons sur la terrasse du restaurant Monte Cristo. Au menu : tielles sétoises en entrée, et pour le plat une assiette sétoise composée de moules farcies, de rouille de seiche et d’encornets farcis. Un délice ! Une excellente adresse avec des produits frais et les spécialités incontournables de Sète et ses environs.


Monte Cristo

Adresse : 31 Quai Général Durand, 34200 Sète

Nous séjournons à l’hôtel Au Valéry, une adresse située à une dizaine de minutes à pied du cœur de Sète et juste à côté de la gare, ce qui est pratique pour le retour en train ! Les chambres sont joliment décorées et l’établissement est labellisé Accueil Vélo.


Hôtel Au Valéry

Adresse : 20 Rue Denfert Rochereau, 34200 Sète

Site internet : www.hotelauvalery.com

Plus d’informations sur les différents sites touristiques à découvrir dans l'Hérault sur le site internet d’Hérault Tourisme !


Jour 10 - Visite de Sète

Aujourd’hui, nous visitons Sète, et on peut dire que la ville ne manque pas de choses à faire !

Au programme de notre journée de visite à Sète :

  • Visite de l’espace George Brassens pour découvrir la vie de l’artiste sétois

  • Découverte du chalutier Louis Nocca sur le vieux port, et de sa passionnante histoire sur les eaux de la Méditerranée

  • Balade sur le vieux port rythmé de commerces et de restaurants et le long de la corniche

  • Déjeuner aux halles de Sète, un lieu de vie incontournable pour venir boire un café, manger un bout et découvrir les spécialités culinaires de la ville

  • Croisière pour environ 1h pour découvrir Sète et ses environs de manière insolite

  • Montée en haut du phare Saint-Louis pour ne pas manquer le panorama sur Sète et sur la mer Méditerranée

  • Visite du MIAM, Musée International des Arts Modestes, et de ses collections et expositions originales et instructives


Office de Tourisme Archipel de Thau

Adresse : 60 grande rue Mario Roustan, 34200 Sète

Site internet : www.archipel-thau.com


Notre séjour à Sète et le long de la Via Rhôna se termine après 10 jours absolument magiques ! Nous repartons à Paris par le train avec de beaux souvenirs en tête et de petites courbatures dans les jambes !


Quel équipement prendre pour la Via Rhôna ?

Nous sommes partis sur les chemins de la Via Rhôna avec nos propres vélos : un vélo de ville pour Anna (modèle Elops chez Decathlon) et un vélo de route pour Max (modèle Triban chez Decathlon).


Voici une liste d’équipements indispensables à prendre avec vous pour ce type de voyage à vélo :

  • Des paires de sacoches étanches

  • Un kit de réparation vélo avec des chambres à air de rechange et une pompe

  • Des couvre selles

  • De la crème solaire haute protection et des lunettes de soleil



Quelques conseils avant de partir :

  • Ne vous chargez pas inutilement, tout ce que vous prendrez, vous devrez le transporter jusqu’au bout !

  • Téléchargez les traces GPS de l’itinéraire pour ne pas vous perdre (certains tronçons de la Via Rhôna ne sont pas toujours très bien indiqués)

  • Privilégiez les logements Accueil Vélo qui disposent d’équipements adaptés aux cyclistes (kits de réparation, abri vélo sécurisé, etc.)


Nous remercions chaleureusement toutes les personnes qui nous ont chaleureusement accueillis pendant notre séjour le long de la Via Rhôna.

 

Retrouvez l’ensemble de nos adresses (hébergements, restaurants, sites touristiques, etc.) entre Lyon et Sète sur notre carte Mapstr !


Des questions ? Des remarques ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire, nous serons ravis d’y répondre !